Businessbooksummariesreview.com

Un comique inoubliable " Fernandel"

Fernandel, acteur que l’on connaît par son allure fière et sympathique a commencé à gagner sa vie par des petits boulots en tous genre, pour gagner sa vie….

Il monte sur scène comme chanteur, comique troupier dans les cafés-concerts ou il étonne les spectateurs par son profil atypique à tête de cheval. Comme quoi, il ne suffit pas d’être stéréotypé pour réussir dans la vie .

Il épouse le 4 Avril 1925, il épouse Henriette Manse, la s?ur d’un inséparable copain. Ils auront trois enfants, Josette en 1926, Janine en 1930 et Franck en 1935.

C’est son fils Franck dont on a le plus parlé, il a été chanteur et animateur dans une radio.

c’est un fier représentant de son père.

.Ses débuts au cinéma datent de 1931, où il joue un rôle de groom dans le film le blanc,et le noir, dont Raimu est la vedette principale. La même année, Jean Renoir lui confie un rôle plus important dans On purge bébé, d’après une pièce deGeorges Feydeau Toujours en 1931, il est la vedette du film de Bernard deschamps Le rosier de Madame Husson où il interprète un rôle qu’on lui confiera souvent par la suite : celui d’un jeune homme niais, en l’occurrence ici un puceau qui perd sa virginité dans un lieu de plaisir.

Par la suite, ses triomphes se multiplient, notamment dans les films de Christian-jacques, un de la légion et François 1er en 1936.

Mais surtout dans ceux de Marcel Pagnol dans Angèle, regain, les Schpountz., la fille du puisatier, et topaze de 1934 à 1950.

Ce sont les films qui repassent chaque année à la télévision et qu’on ne se lasse pas de revoirLes succès cinématographiques n’empêchent pas Fernandel de continuer une carrière de chanteur. Il joue dans de nombreuses comédies musicales, le plus souvent transformées en films par la suite. Certaines des chansons qui y sont interprétées deviennent des « tubes », comme Ignace ou Simplet, ou encore Félicie aussi. « elle avait du poil au pattes, Félicie aussi »

Dans l’ensemble, les films des années 1940 ne laisseront pas un souvenir inoubliable. Mais tout change dans les années 1950, grâce à Julien Duvivier et à la série des Don Camillo où un curé et un maire communiste se livrent une lutte d’influence dans un petit village en Italie avec la série de Don Camillo

En 1970 mais qu’il ne pourra achever, victime de la maladie (kyste cancéreux) qui allait l’emporter.Parmi les autres grands succès cinématographiques de Fernandel, notons aussi Ali baba et les 40 voleurs, la vache et le prisonnier

Fernandel a également remporté un grand succès avec les enregistrements des textes des Lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet, comme la chèvre de monsieur Seguin. Fernandel

On ne se lasse jamais de revoir ses films qui sont indémodables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *