Businessbooksummariesreview.com

Le rouge et le noir

Auteurs?: stendhal , Julien Sorel a dix-neuf ans.?C’est un jeune homme modeste. Il est le fils d’un charpentier brutal.?Sa condition le pr?destine aux travaux de force. Mais Julien Sorel, ambitieux , r?ve de gloire et s’?vade dans la litt?rature .

Il puise son imagination dans les Confessions de Rousseau, Les Bulletins de la Grande Arm?e, et Le m?morial de Sainte H?l?ne. Il est fascin? par le prestige de Napol?on, et se verrait bien ?pouser une carri?re militaire.

Mais sur les conseils de l’abb? Ch?lan, il envisage d’entrer au s?minaire Cela lui parait la voie judicieuse d’ascension sociale “dans une soci?t? frileuse o? la naissance roturi?re est redevenue un handicap apr?s le grand brassage ?galitaire op?r? par la R?volution et l’Empire”.

Gr?ce ? l’abb? Ch?lan, qui l’a pris en sympathie et qui lui a enseign? le latin, Julien est engag? par Monsieur de R?nal, le maire l?gitimiste de la ville.

Ce dernier, recherche un pr?cepteur pour ses enfants.

Il juge n?cessaire d’avoir recours ? un tel service pour soutenir son rang face au train de vie qu’affiche Monsieur Valenod, directeur du d?p?t de mendicit?.

Timide et indocile, Julien Sorel ne tarde pas ? trouver un certain attrait ? cette nouvelle vie. Il tombe sous le charme de Mme de R?nal et devient son amant.

Mme de R?nal l’initie aux intrigues de la petite ville et aux mesquineries de la bourgeoisie locale. Gr?ce ? la tendresse qu’elle lui manifeste Julien conna?t alors un bonheur ?ph?m?re. A l’occasion de la visite d’un roi ? Verri?res, Julien le c?ur empli de joie et de fiert? d?file ? cheval , dans un bel uniforme. Cette soudaine ascension sociale fait jaser dans la petite ville. La maladie de son jeune fils r?veille les remords de Mme de R?nal, qui se croit punie par Dieu; tandis qu’? l’inverse cette crise morale d?cuple l’amour de Julien.

Le soir m?me , une lettre anonyme adress?e ? M de R?nal d?nonce cet adult?re. Col?re du mari tromp? qui oblige Julien ? quitter verri?res.

Ce d?part n’alt?re en rien l’amour profond que lui porte Mme de R?nal, et qui ne se d?mentira pas. Julien , lui , d?cide de se rendre au s?minaire de Besan?on.

Arriv? dans cette ville, il s’arr?te dans une auberge et noue une intrigue avec Amanda Binet, une serveuses.

Il ?vite une altercation avec l’un de ses pr?tendants et se pr?sente tremblant devant le portail sombre du s?minaire.

Apr?s son apprentissage au sein de la bourgeoisie de Verri?res, Julien se retrouve au s?minaire. Il est re?u par l’abb? Pirard, le directeur du s?minaire, qui apr?s avoir lu la lettre de recommandation que lui a adress? l’abb? Ch?lan, jans?niste comme lui, prend Julien Sorel sous sa protection.

Ce dernier se retrouve parmi des s?minaristes qui sont frustres et grossiers. Il devint le secr?taire du Marquis de la Mole.

Julien quitte le s?minaire, puis rend, au prix d’une dangereuse escalade, une derni?re visite de nuit ? Mme de R?nal.

Il doit abandonner ? l’aube cette femme plus passionn?e que jamais et s’enfuir sous les coups de fusil vengeurs de M. de R?nal.

Il part pour Paris afin de prendre ses fonctions aupr?s du Marquis de la Mole. Le marquis de La Mole, personnalit? influente du faubourg Saint-Germain, remarque vite l’intelligence et la personnalit? hors du commun de Julien . . Il fait la connaissance “d’une jeune personne, extr?mement blonde et fort bien faite qui vient s’asseoir vis ? vis de lui.

Elle ne lui plut point. ” Cette jeune femme est Mathilde de la Mole, la fille du marquis. Lors d’un bal donn? ? l’h?tel de Retz, Julien scandalise de jeunes aristocrates et s’attire l’admiration de Mathilde.

Elle ne tarde pas ? s’?prendre de lui , en qui elle estime une ?me noble et fi?re et une ?nergie qui tranche face ? l’apathie des aristocrates de son salon.

Mathilde lui donne un rendez vous nocturne dans sa chambre et se donne ? lui. Puis quelques jours apr?s, elle le cong?die comme un domestique , lui avouant qu’elle ne l’aime plus et que son imagination l’a tromp?e.

Ayant gagn? la confiance du Marq? Strasbourg pour transmettre le compte rendu d’une r?union de conspiration ? laquelle il a assist? en tant que secr?taire .

Apr?s avoir rempli sa mission, Julien rencontre le prince Korasoff, dont il s’?tait fait un ami . Le prince le devine amoureux.

Sur ses conseils, il entreprend de s?duire la Mar?chale, Madame de Fervacques. Rendue jalouse par cette man?uvre, Mathilde de la Mole se rend compte qu’elle est amoureuse de Julien.

Elle lui avoue qu’elle est enceinte et pr?vient son p?re de son souhait d’?pouser son secr?taire.

Julien est imm?diatement convoqu? par le Marquis. Il parviendra ? calmer son courroux et Mathilde r?ussira ? convaincre son p?re de la laisser ?pouser Julien.

Le marquis fait anoblir Julien , qui devient ainsi le Marquis Sorel de Vernaye, et lui permet d’obtenir un brevet de lieutenant.

Julien s’appr?te ? ?pouser Mathilde de la Mole, lorsqu’une lettre de madame de R?nal adress?e au Marquis de la Mole d?nonce l’ambition et l’immoralit? de son ancien amant. Julien , ivre de col?re, se rend de Paris ? Verri?res , entre dans l’?glise et tire, en pleine messe, sur son ancienne ma?tresse , sans toutefois la tuer.

Emprisonn?, rendu ? sa solitude, Julien se rend compte qu’il n’a jamais cess? d’aimer Mme de R?nal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *