Businessbooksummariesreview.com

Construction du mur au Mah-jong

Toutes les tuiles étant retournées sur la table et bien mélangées, chacun prélève au hasard 36, avec lesquelles il édifie devant lui un « mur » constitué de deux rangées superposées de 18 tuiles. Se servant ensuite de leur réglette comme un poussoir, les joueurs déplacent ces murs de manière à former une enceinte carrée La Brèche : Il s’agit alors de déterminer lequel des 4 murs fournira les tuiles qui composeront les »mains », de 4 joueurs. Vent d’Est lance les deux dès à l’intérieur de l’enceinte et additionne leurs points. Si par exemple le total est de 7, il compte de mur en mur, jusqu’à 7 en commençant par le sien et dans le sens des aiguilles d’une montre. Si le compte s’arrête, par exemple, sur le mur de l’Ouest, le Vent d’Ouest récupère les dès et les lance à on tour. En supposant que la somme de leurs points soit cette fois de 5, Vent d’Ouest additionne ce chiffre à la somme précédente (ce qui fait ici 12). Puis, commençant par l’extrémité droite de son mur, il compte les piles de deux tuiles jusqu’à la douzième qui est ôtée : la tuile du dessus est posée au sommet de la première pile se trouvant à droite de la brèche, celle du dessous sous la 7 eme ( toujours à droite). Ces 7 piles seront alors séparées du reste du mur et constitueront le « mur mort » : elle ne seront pas distribuées, mais en cours de jeu, les joueurs pourront y prendre des tuiles de remplacement. Distribution au Mah-jong Le vent d’Est prélève alors 4 tuiles sur la partie se trouvant à gauche de la brèche et appelée « mur vivant » puis les autres joueurs se servent a leur tour. Cette opération est répétée deux fois, puis Chacun prend encore 1 tuile : enfin Vent d’Est prélève une tuile supplémentaire, si bien qu’il en aura 14 alors que les autres n’en auront que 13. Alors qu’attendez-vous pour télécharger le logiciel de casino français Vous pouvez également jouer au Poker.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *